Crise énergétique : coupures d’électricité massives cet hiver. Cette situation est-elle réellement en train d’arriver ?

coupure electricite hiver heure

C’est inévitable, les températures commencent à baisser, l’hiver est bien là ! Et, avec lui, les inquiétudes concernant les possibles coupures d’électricité. Une situation complexe qui inquiète la France et son gouvernement. La Première Ministre Élisabeth Borne multiplie les messages incitant à réduire la consommation électrique pour limiter “la casse”.

coupure électricité hiver 2023

Les messages alarmistes se multiplient

Les dernières prévisions de RTE ne sont pas rassurantes. En effet, le gestionnaire du réseau haute tension a averti d’un possible risque “élevé » de tensions sur le système électrique au mois de janvier en France.

Quelles en sont les causes ? Eh bien c’est ni plus ni moins que le démarrage plus lent que ce qui était prévu dans réacteurs nucléaires d’EDF. Ce qu’il faut comprendre : une production électrique insuffisante pour combler les besoins des français en énergie.

Olivier Véran a annoncé sur BFMTV :  » il se pourrait que certains jours de grand froid, la demande et la production ne soient pas alignés « .

Notons également que le nombre de voitures électriques a fortement augmenté. Il est donc légitime de se demander comment la situation va-t-elle évoluer et comment les français vont-ils faire pour se rendre au travail ou se déplacer s’il leur est impossible de recharger leur véhicule ? … La question est ouverte.

Cette situation est-elle réellement en train d’arriver ?

Un scénario que l’on pensait impensable il y a encore quelques mois devient, au fur et à mesure, une réalité. Enedis, qui gère la distribution de l’électricité aux foyers français, entreprises et collectivités, décrit la situation comme “totalement inédite”.

Ne manquez pas cet article sur :   Quel est le meilleur radiateur pour chauffage au gaz ?

Circonstances exceptionnelles = mesures exceptionnelles, RTE envisage de recourir au dispositif EcoWatt, une sorte de “météo de l’électricité” permettant ainsi d’alerter la population 3 jours avant sur un potentiel risque de coupure d’électricité. Le délestage est la seule alternative pour éviter coûte que coûte un “black-out” (panne généralisée et incontrôlable) qui serait alors catastrophique.

Ce qu’en dit la Première Ministre, Élisabeth Borne

Le gouvernement ne prend pas la chose à la légère, bien au contraire. En plein Conseils des ministres, mardi 29 novembre 2022, Élisabeth Borne a expliqué : « Si ces coupures devaient intervenir, elles dureraient deux heures consécutives, en affectant alternativement des portions de département. Les périodes de délestage concerneraient les pics de consommation électrique situés les jours ouvrés, sur des créneaux horaires indicatifs de 8 heures à 13 heures et de 18 heures à 20 heures. On prévoit de prévenir en amont les foyers concernés, trois jours avant dans l’idéal. Cela doit passer par une grande campagne de communication pour inciter les Français à télécharger l’application Ecowatt. C’est par elle, et le passage de son indicateur en rouge, que l’information sera principalement véhiculée ».

EcoWatt semble la solution retenue par le gouvernement pour faire face à cette crise

Comment fonctionne l’application EcoWatt ?

Ne manquez pas cet article sur :   Le comparateur électricité et gaz pour réduire vos factures

Dans les faits : en cas de tensions très fortes sur le système électrique, l’application EcoWatt alerte à l’aide d’un signal rouge, 3 jours à l’avance, sur le risque ciblé de coupures d’électricité. Ce délai permet à chacun de s’organiser pour éviter justement ces coupures. Ce dispositif a été créé pour tenir informé la population, en temps réel, sur l’équilibre et “l’état de santé” du système électrique. Ce dispositif demande néanmoins la participation de chacun puisque ce sont grâce à des gestes simples que la consommation pourra être réduite et les coupures d’électricité évitées.

Olivier Véran, porte-parole du gouvernement de France, demande à chacun de télécharger cette application EcoWatt. Déjà 300.000 personnes seraient inscrites pour le moment selon BFMTV.

Des températures plus hautes que la moyenne engendrent une baisse de la consommation électrique générale

Dans un rapport publié ce mercredi 30 novembre, on voit clairement que la consommation électrique à baissé de 6.7% la semaine dernière par rapport aux années précédentes.

RTE nous fait remarquer : « À l’exception de quelques jours isolés en novembre, les températures restent bien supérieures aux normales (de saison) depuis plus d’un mois réduisant ainsi les besoins d’électricité pour se chauffer notamment chez les particuliers ».

Que faire si les mesures prises ne suffisent pas ?

Le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, a déclaré à l’issue du Conseil des ministres : « Il se pourrait cette année, et je veille à l’usage du conditionnel, que la production et la demande d’électricité ne soient pas totalement alignées certains jours de grand froid et si nous n’adaptons pas, quand nous y sommes appelés, certaines habitudes de consommation aux moments les plus critiques ».

Ne manquez pas cet article sur :   Qui doit payer le débouchage des canalisations ?

Le but ultime est donc de diminuer drastiquement les consommations dont les pointes se situent entre 8h00 et 13h00 puis entre 18h00 et 20h00. Ces périodes correspondent aux moments où les Français cuisinent, travaillent, se chauffent, s’éclairent etc.

Si les mesures prises ne suffisent pas, les gestionnaires du réseau pourront baisser de 5% la tension électrique dans le but d’économiser 4% de consommation tout en permettant aux usagers de vivre “normalement”.